Bien fait : sur la bonne route

Bien fait, nom présomptueux pour un food truck « bistronomique » ? Bien fait pour moi, surtout, partie la fleur au fusil, prête à dénoncer un vaste coup de com’. Perdu. Ils étaient bien faits, ces petits plats de (bon) resto, au prix d’un menu de (mauvaise) sandwicherie.

Un grand chef sera toujours au volant. A chaque saison, il créera les menus. Cet automne, Edouard Loubet (deux étoiles à la Bastide de Capelongue; dans le Lubéron) inaugure le camion Bien fait. Certes, il essuie les hoquets d’une mise en place encore hésitante.
Mais, dans l’ensemble, je tire mon chapeau aux initiateurs de la chose. Et à Théo Sarezza, ancien de chez Jean-François Piège, qui chaque jour mitonne les plats d’un autre, dans la cuisine fixe, puis dans le camion.

Les deux chefs au travail concentré en affrontant l'affluence.
Les deux chefs au travail concentré en affrontant l’affluence.

Je précise encore deux choses avant de passer au principal (le manger). Mon test a eu lieu lors d’une présentation presse (donc plus d’attentions envers les dégustants ?), et au tout début de l’histoire de ce food truck (donc tâtonnements compréhensibles).

Le pain, le café

Certains jugent un restaurant à ses toilettes. Je préfère miser sur le pain et le café. Le pain est bien cuit. Plus que doré, brun. Il a le caractère d’un pain de campagne avec le moelleux d’une brioche.
Le café, lui, est sélectionné par l’arbre à café. Je n’ai rien à dire (ou redire) sur ces artistes en la matière. (Sauf conseiller à chacun de goûter si cela n’a déjà été fait).

DSCF4710

D’où un début de déconvenue. J’étais obligée d’abandonner mes envies de massacre critique. Ces gens savent choisir leurs produits. D’un bout au l’autre chaque ingrédient est , comme il le doit (jusqu’aux trois olives parfumant comme-il-faut le plat).

J’ose exprimer mon coup de foudre (voir début de gagaïsation) sur l’adorable carotte entraperçue dans l’entrée de mes voisins. Un pouce de long, une forme qui hurle « j’ai grandi dans la vraie terre » et une couleur caramélisée qui remplace (presque) la dégustation.

Épaule d’agneau, polenta crémeuse, jus de romarin

Quelques détails sont à peaufiner :
– Apparté de bien-pensance : les contenants font passer leur message : « bois-recyclable-écolo ». Même speech niveau couverts … hélas emballés dans deux serviettes et un plastique.
– La viande est tendre, mais tendineuse par nature, posée sur du crémeux et sous du liquide, dans une petite boîte, dans laquelle piocher avec des couverts en bois … L’expérience est dangereuse (pour les habits).
– Le manque de bière, mais les initiateurs du projet seraient en train de chercher « la bonne ». (Pourtant Paris en compte beaucoup, de bonnes bouteilles).

Ces critiques en tête, j’ouvre la boîte. Et je sens. Le romarin, bien sûr, mais surtout le jus, un vrai jus de viande qui a bullé quelques heures au coin d’un piano. Une odeur qui – normalement – ne s’élève qu’au dessus d’assiettes posées dans un bistro de bonne facture. La polenta, crémeuse, enfromagée, péché, se gorge du dit jus. La viande est fondante, rose pourtant, juteuse.

DSCF4720

Le dessert « de cuisinier », est une crème au chocolat. Elle ne fulgure pas dans les papilles mais est douce et goûtue. À des années lumière de certains desserts de vite-manger qui pullulent dans la capitale. (A la réflexion « Figues rôties, fleurs de fenouil et mascarpone vanillé aurait pu être un meilleur choix.)

DSCF4717

Mascarpone, figues … je regrette de ne pas avoir goûté.

Conquise, vaincue, presque abattue – qui aime avoir tort ? – mais ravie.

Bien fait
Adresse changeante (voir https://www.facebook.com/CamionBienFait)
Plat-dessert à 12 €, Entrée-plat à 13 €, la totale à 17 €.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s