Pique-nique garanti 100% sans OGM

Le collectif citoyen les Engraineurs n’a pas suivi la consigne mondiale de la « marche mondiale contre Monsanto ». Ce 12 octobre 2013, ses membres ont préféré convier les Parisiens à un pique-nique.

Le camembert était bio. Baguettes et biscuits sont sortis des sacs de citadins aussi révoltés qu’heureux. Ils se sont réunis aujourd’hui, place Stalingrad, à l’appel du collectif les Engraineurs. Ils protestaient contre les pratiques de la multinationale Monsanto. Tous ont l’indignation sur les lèvres et la révolte dans le cœur.
« Cyprien Ferrier, 33 ans depuis hier, se présente un jeune homme. Et quelle meilleure manière de fêter son anniversaire que de venir dire non à Monsanto? ». Le jeune manipulateur radio est arnaché dans une carapace de pancartes. Une seule n’aurait pas suffit à afficher tous ses messages. « Parce que c’est une entreprise très très moche. Monsanto vend du mal en essayant de nous faire croire qu’ils sont là pour le bien de l’humanité! Ils vendent leurs graines, on récolte le cancer ».

DSCF2001   DSCF1999

Les participants n’ont pas de mot assez dur contre l’agrobusiness. La plupart d’entre eux sont bien informés, voir incollables, sur le sujet. Pierre, 25 ans, sait d’où provient son engagement « J’ai eu le déclic en regardant le monde selon Monsanto ». Parmi tous les manifestants, nombreux sont dans le même cas. « Et puis progressivement, on s’engage, on s’informe et on ouvre de plus en plus les yeux… » relate Pierre.

Refuser et construire

Le collectif Les Engraineurs s’est formé le 25 mai, à l’occasion de la première marche mondiale contre Monsanto. Elle avait réuni deux millions de personnes, dans 400 villes de 50 pays. A Paris, 2 000 citoyens s’étaient réunis. « Ensuite, on est resté ensemble parce que l’on avait envie de faire quelque chose » raconte Benjamin, un membre du collectif. « Alors on organise des manifestations, on essaie de rassembler différentes associations… On veut se réapproprier un patrimoine commun, particulièrement les semences, que certaines grandes firmes veulent accaparer » explique-t-il.
Leur démarche dépasse le seul fait de « dire non ». La manifestation comportait des ateliers et une foire aux initiatives, destinés à présenter et débattre des alternatives à l’agrobusiness. Des ONG comme Greenpeace, des auteurs et des chanteurs sont venus animer la journée. Les tambours de la batucada, musique traditionnelle brésilienne présentée par le groupe Muleketu, martèlent leurs rythmes. Les groupes se font et se défont librement, réunis par les même sentiments de ras-le-bol et de bonne volonté.

DSCF1998   DSCF2005

Soupe et bon vin

Cela les rend heureux. Abde Rahim est un des organisateurs de la soupe gratuite, qui a été distribuée à 14h30. Il résume l’ambiance qui règne au sein du collectif comme entre les manifestants: « Ce qui est beau, c’est que maintenant on parle moins de Monsanto que de ce qui nous rassemble. On est de moins en moins contre quelque chose et de plus en plus dans l’envie d’aller vers quelque chose. »

Publicités

5 réflexions sur “Pique-nique garanti 100% sans OGM

  1. Merci Auriane Velten, de la part de notre collectif citoyen les Engraineurs ! Il fait plaisir ton papier, vraiment !
    Abde Rahim – collectif citoyen les Engraineurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s