Les petits camions qui vont sur les routes…

font d’excellents dim sum. La pause-déjeuner des parisiens deviendra bientôt un champ de bataille sans merci entre food trucks version burger et version bouchée vapeur. La dégustation des petites chinoiseries est encore exceptionnelle: le camion « Mum Dim Sum » ne sort du garage qu’en de rares occasions.

Dégainez vos baguettes et pénétrez dans l’arène. Depuis le lancement du « Camion qui fume », patriarche du genre, les food trucks parisiens se sont déclinés à toutes les sauces. Le Ketchup est concurrencé par la sauce chili des tacos; le Philadelphia des bagels ouencore le caramel beurre salé des crêpes bretonnes. La sauce soja s’apprête à entrer dans la compétition.

"Mum Dim Sum"

En fin de service

Les fondateurs du restaurants « Mum Dim Sum » (Paris XVII) répandront bientôt leurs bouchées vapeur à travers la capitale. Leur food truck est encore un bébé, uniquement évènementiel. Mais ses parents n’en doutent guère : ses quatre roues pourront bientôt le porter régulièrement à l’assaut des rues parisiennes.

Il a les crocs et nous aussi

Cet ambitieux débutant est armé pour réussir dans la vie. Tout comme les burgers et les bagels, les dim sum sont connus des Parisiens gourmands et débarquent en France avec un CV bien étoffé dans la branche « nourriture de rue ». Petit atout supplémentaire: la bouchée vapeur n’a aucun mal à se draper dans des atours de « diététiquement correct », lorsque ses concurrents américains doivent assumer leurs calories.

dim sum

Menu « Mum »:  Ha Kao (crevette), Boeuf-citronelle et Poulet-shiitake-gingembre

Dernier argument et non des moindres: ces petites choses sont délicieuses. Ouvrez le panier-vapeur: l’odeur du gingembre s’envole subitement. Les bouchées, lovées les unes contres les autres, fument à peine. Leur pâte tendue sur une farce généreuse promet monts et merveilles. Elles sont préparées chaque matin, avec amour et sans exhausteurs, additifs ou colorants. Dés la première bouchée, le match est joué. Les cuisiniers maitrisent leur art.

Les gourmands, à l’image de l’auteur de ses lignes, comprendront enfin la raison d’être de la traditionnelle bouchée aux crevettes. Ce Ha Kao rachète tous ses cousins insipides. Oubliez la pâte gluante et la farce élastique des choses congelées présentées sans vergogne en tant que « spécialités chinoisse ». « Mum dim sum » le prouve : la pâte d’un Ha Kao peut et doit être « al dente ». Ferme et soyeuse, elle renferme une farce savoureuse de vraie crevette en vrais morceaux. Même ceux qui n’ont guère l’habitude des saveurs asiatiques ne pourront trouver que réconfortantes -à la manière d’un plat de grand-mère- des bouchées réalisées avec autant de simplicité et de saveurs.

Mum Dim Sum
(Adresse restaurant: 14 boulevard de Courcelles 75017 Paris)
Menus de 9,70€ à 15,80€

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s