Le salon de thé de ceux qui pensent aux autres

« Confort et tranquillité ». L’Hôtel rue Scribe (9ème) est l’écrin d’un salon de thé particulier, qui ne peut être décrit que par ces mots. Niché au creux de ses fauteuils; les gourmands ne regardent jamais l’heure.

Nombres de salons de thé ne donnent pas envie de s’attarder une fois sa gourmandise assouvie. Les concepteurs du 1T rue Scribe semblent -chose rare dans la capitale- avoir songé au confort de leurs clients avant de céder aux attraits du luxe ou du design. L’entrée somptueuse de l’hôtel contraste avec l’espace réduit qu’occupe le salon de thé. Sur la petite mezzanine, le carrelage cède la place à un parquet patiné. Les murs sont tapissés de bibliothèques chargés de livres ayant vécus; aux couleurs passées et aux pages cornées. Le bois des meubles, l’écru des canapés et le rouge des boîtes de thé confèrent au lieu une douce luminosité. L’adresse semble secrète tant la douceur y règne, qui entraine à s’attarder plus que prévu.

ret11jpg

Les pâtisseries proposées sont à l’image du lieu: sans ostentation; elles surprennent et tranquillisent tout à la fois. De formes classiques (tartelette; éclair; dôme…), elles jouent sur l’équilibre des saveurs et, par touches légères, sur l’originalité. La surprise est introduite par un ingrédient; une texture ou la simple réussite de leur composition. La tartelettes aux fruits rouges illustre l’esprit d’Eric Barnerias (EDIT 2014 : Eric Barnerias avait quitté les lieux dès fin 2012 et est aujourd’hui remplacé par le talentueux Jean-Baptiste Aybran), pâtissier du lieu et maître es équilibre. Objectif atteint dans cet assemblage de pâte sablée croquant,e d’appareil à l’amande et aux fruits rouges et d’une merveille de crème à la vanille, peu sucrée et parfaitement onctueuse (c’est-à-dire à la fois ferme et légère en bouche). Le parfum de vanille y est présent juste-ce-qu’il-faut pour accompagner groseilles, fraises et mûres. Sur l’ensemble, trône une framboise au cœur de coulis de fraises.

                 ret3    ret7

L’autre pâtisserie dégustée fut une tartelette au chocolat -noir- et à la pointe de yuzu. Le yuzu, peu présent, s’exprime par des gouttes de coulis qui auraient pu être plus présentes. Le chocolat est décliné à la perfection. La pâte sablée au cacao soutient une ganache amère, dense sans être grasse en bouche. Sur celle-ci des billes de mousse crémeuse (qui auraient pu être de taille moins importantes) alternent avec de minuscules billes de céréales soufflées enrobées de chocolat dont le croustillant apporte de la magie à l’ensemble. Petit cadeau de Pâques: un œuf en chocolat blanc a été ajouté à l’ensemble.

  ret5

 La sélection de pâtisseries est toujours réduite -ce qui n’empêche guère les dilemmes au moment de choisir- mais se renouvelle au cours de l’après-midi; signe de sa fraicheur. La carte des thés (Cha Yuan) est parfaitement construite, entre thés « classiques » parfumés , tous servis parfaitement infusés, dans de magnifiques théières. Les noms sont beaux et la promesse aromatique est tenue à la dégustation.

L’adresse est si belle que la partager est un peu douloureux.

Salon de thé 1T rue Scribe
1, rue Scribe
Paris IX
01 44 71 24 03
Ouvert tous les jours
Pâtisserie environ 10€; thé environ 10€
Formule Tea-ime (un thé parfumé et une pâtisserie) à 18€

Publicités

4 réflexions sur “Le salon de thé de ceux qui pensent aux autres

  1. Bonjour!
    Éric Barnerias a quitté la pâtisserie du Scribe le 31 décembre 2012. En revanche, il a ouvert fin 2013 sa propre boutique à Paris et nous serions ravis de vous y accueillir pour vous faire goûter ses créations! 🙂
    A très vite j’espère
    Clémence de PureParis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s