Le litchi façon Alain Milliat

Dessert récurent des menus des restaurants asiatiques. Élément inintéressant de nombreuses salades de fruit. Le litchi a mauvaise presse. Il est réhabilité dans une bouteille sobre estampillée Alain Milliat. Le nectar litchi s’ajoute désormais aux 35 références de jus et nectar de cet artisan.

DSCF9992La couleur blanchâtre et trouble du liquide étonne. En bouche, il est frais mais aromatique. Ses arômes floraux sont capiteux, proche de la rose à de nombreux égards. La bouteille aurait une place de choix sur la table d’un gouter estival. AlainMilliat déconseille d’ailleurs sa consommation en apéritif; trop puissant, le nectar abimerait le début du repas. Cette préconisation est inscrite sur la bouteille, détail représentatif de la démarche de ce fils d’exploitants fruitiers.

Depuis 1997, il créée des jus et nectars rendant compte le plus exactement possible du goût mais aussi de la texture propre aux fruits qu’il choisit de travailler. Un choix du cœur et non de la raison. Alain Milliat préfère travailler selon ses désirs et non en suivant des études de marché. Ce passionné peut travailler plusieurs années sur un même produit, afin de trouver le fruit (et le producteur) qui lui convient et de perfectionner la recette.. Ainsi, son nectar de banane lui aura demandé trois ans de recherche. L’élaboration de son dernier nectar a été plus rapide car il a choisi de faire appel à un contact de confiance; le producteur de la Réunion qui le fournit déjà en bananes. Le fruit est décortiqué, à la main, sur place car à maturité le fruit ne se conserve pas plus de 72 heures. La pulpe est alors congelée avant d’être envoyée dans les Pyrénées où se trouve l’unité de production de la marque. Ce processus a le double avantage de fournir du travail aux populations locales et d’utiliser les connaissances de ceux qui sont proches de la matière première.

Cave à jus du restaurant Alain Milliat

Cave à jus du restaurant Alain Milliat

Une telle qualité a un prix: la bouteille de 33cl coûte 3,80 à 4,50€ et se trouve que difficilement. Toute la collection de jus et nectar est en vente au restaurant Alain Milliat (VIIème), mais outre cette adresse les précieuses bouteilles ne se trouvent que chez les restaurateurs ou hoteliers partenaires et dans quelques épiceries fines.

Publicités

Les Anglais mangent du cheval et les poissons mangent du porc

La présence de cheval dans des plats préparés « pur bœuf » émeut les consommateurs européens depuis une semaine. Les pouvoirs publics ont donc décidé, scandale oblige, de prendre des mesures. Enquêtes et contrôles se multiplient. Et la Commission européenne (CE) autorise l’utilisation de farines animales pour nourrir les poissons.

Source: Reuters

Source: Reuters

Les protéines animales transformées (PAT) sont fabriquées à partir des carcasses d’animaux d’élevage. Elles furent utilisées pour nourrir le bétail jusqu’à la crise de la vache folle, en 1997. Elles furent alors interdites d’usage dans l’alimentation des ruminants puis en 2001 pour tout le bétail. Un produit économiquement avantageux que les les élevages piscicoles retrouveront le 1er juin 2013. Et Bruxelles envisage l’élargir cette utilisation aux élevages de porcs et de volailles.

un employé de la Sogéma tamise, le 22 avril 2002 à Strasbourg, des farines animales sur un tapis roulant en vue de leur chargement dans des camions citernes étanches. Le 22 février 2002, le tribunal administratif de Strasbourg, invoquant "le principe de précaution", a annulé les arrêtés préfectoraux instituant le site du port fluvial de Strasbourg comme lieu de stockage de 3.700 tonnes de farines animales. AFP PHOTO THOMAS WIRTH

Un employé de la Sogéma tamise des farines animales (2002) AFP / Thomas Wirth

La CE souligne que le risque sanitaire est « minime »; « pour autant qu’il n’y a pas de recyclage entre les espèces » c’est-à-dire de cannibalisme. Pourtant les critiques qu’émettaient Olivier Andrault, chargé de mission alimentaire à l’UFC-Que Choisir en 2011 sont toujours valables. Il soulignait qu’aucune usine n’est dédiée à la fabrication d’aliments spécifiques à une seule espèce. Il ajoutait que « rien ne permet d’assurer que les éleveurs suivront le protocole, que des porcs ne mangeront pas des farines de porcs, même involontairement. La traçabilité ne nous paraît pas suffisante. »

Guillaume Carot; ministre délégué àl'agroalimentaire

Guillaume Garot; ministre délégué à l’agroalimentaire

Alors que l’affaire des lasagnes au cheval met en lumière des filières agroalimentaires peu fiables; la décision de Bruxelles risque de choquer les citoyens européens. Selon Guillaume Carot, ministre délégué à l’agroalimentaire, cette décision « tombe mal ». Il précise que « La France s’était prononcée contre cette disposition européenne ». Pourtant, il ne remet pas en cause la possibilité d’user des PAT en France. Il se contente d’évoquer une mise « en œuvre au plan français avec un véritable esprit de responsabilité de nos industriels ».

Cookies et yaourt en libre service

Cookies et sablés; mousse et fondant au chocolat trônent sur les présentoirs. Les gourmands passent de l’un à l’autre. Les mains se remplissent de carrés au chocolat, les coupelles de yaourt se couvrent de biscuits. Tous les premiers jeudis du mois la marque ouvre ses portes de 19 heures à 20h30. Cette initiative a du succès: les 440 places de février ont été réservées en moins de 12 heures.

Depuis le lancement de l’entreprise, le budget communication est principalement dévolu à l’échantillonnage. Régulièrement les produits déclassés, qui ne peuvent plus être vendus en grande surface, sont distribués lors d’opérations ponctuelles ou régulières telles ces portes ouvertes. Les visiteurs s’y pressent pour découvrir les lieux et surtout les produits de la marque, dont ils ne connaissent souvent que quelques références.

Bar à yaourt

Bar à yaourt

Cette soirée se déploie au croisement de cette politique de « perte 0 » et de l’envie de raconter au quotidien « l’aventure ». Michel et Augustin ont pris l’engagement de partager l’histoire de la marque dés son lancement. Selon eux il est important que les consommateurs puissent se sentir proches des marques. Cette proximité s’est construite par de nombreux échanges sur les réseaux sociaux où s’est développé un groupe d’afficionados.

(Pour plus de précisions; voir le précédent article)

Réservation pour les portes ouvertes 48H avant sur leur page Facebook

Revue de web: la nourriture fait son show

Théorème: Les grands médias nationaux parlent d’alimentation si:

  • L’information se raccroche à l’actualité politique et/ou économique. Parce que la France est en crise. Ce que les citoyens se mettent dans la bouche importe si la France en profite ou en souffre.
  • La nouvelle permet un élan de patriotisme. Parce que la France est en crise. Un petit « cocorico » permet de doper le moral (et éventuellement incite à sortir le porte-monnaie).

Démonstration en trois informations.

On en parle : 100% français

Croquants provençaux, pâtes de Savoie et truite fumée se côtoient dans ces quatre mètres de linéaire.  A Lanester (Morbihan) le supermarché Leclerc a mis en place un rayon de produits « made in France ».

Le 19 octobre 2012; Arnaud Montebourg promet le "Made in France" à la une du Parisien Magazine

Le 19 octobre 2012; Arnaud Montebourg promet le « Made in France » à la une du Parisien Magazine

Michel-Edouard Leclerc, a indiqué lundi à l’AFP que le groupe dont il est le président souhaitait tester« ce que Montebourg pourrait appeler un « marketing patriotique« . En octobre 2012 le ministre du Redressement productif déclarait qu’il s’apprêtait à « écrire aux enseignes de la grande distribution pour les encourager, comme elles l’ont fait pour le bio, à créer des rayons « made in France ».

On en parle : la France gagne

En quelques jours notre pays s’est illustré dans deux grands championnats. Au Salon mondial de la Restauration et de l’Hôtellerie (Sirha) 22 équipes se sont affrontées pour le titre de champion du monde de la pâtisserie. Après deux jours de compétition la France a remporté la médaille d’or lundi 28 janvier.

 La pièce en chocolat présentée par l’Équipe de FranceThème: Les 24 heures du Mans

La pièce en chocolat présentée par l’Équipe de France
Thème: Les 24 heures du Mans

Deux jours plus tard Thibault Ruggeri et son commis Julie Lhumeau reçoivent le Bocuse d’Or avec un « filet de bœuf dans l’idée d’un Rossini » et un turbot aux « perles d’infusion aux herbes » et « cromesquis ».

On n’en parle pas: une idée Brésilienne

La chaîne de fast-food Bob’s propose depuis le début de l’année le « premier emballage de sandwich comestible au monde ». L’entreprise brésilienne promet que cet assemblage de fécule de pomme de terre, huile végétale et eau, reproduit le goût du hamburger emballé.

Publicité pour l'emballage comestible développé par Bob's

Publicité pour l’emballage comestible développé par Bob’s

Cette initiative pourrait être soutenue par le dernier programme de l’ONU cherchant à réduire le gaspillage alimentaire.